Les facteurs d’émissions de CO2 indiquent la quantité de CO2 émise lors de la combustion d’un combustible donné et pour une unité d’énergie. Dans le domaine de la pollution de l’air, le facteur d’émission est le ratio entre la quantité de polluants atmosphériques émis par un objet ou une matière, et la valeur caractéristique de l’objet ou de la matière, mesurée dans l’unité qui la définit le mieux, par exemple exprimée en grammes de CO₂ par kilomètre.

Les gaz à effet de serre (GES) sont des composants gazeux qui absorbent le rayonnement infrarouge émis par la surface terrestre et contribuant à l’effet de serre. Un gaz ne peut absorber les rayonnements infrarouges qu’à partir de trois atomes par molécule, ou à partir de deux si ce sont deux atomes différents (de ce fait, l’oxygène O2 et le diazote N2 , qui constitue la majeur partie de l’atmosphère terrestre, ne sont pas des GES). Les principaux GES sont : La vapeur d’eau (H2O), Le dioxyde de carbone (CO2), Le méthane (CH4), Le protoxyde d’azote (N2O), L’ozone (O3), Des gaz fluorés (CFC, HCFC, PFC, HFC, SF6, NF3).

 

Les énergies n’émettent pas toutes la même quantité de gaz à effet de serre (GES) pour un même niveau de consommation. L’Ademe diffuse des facteurs d’émissions de GES qui permettent de convertir des kWh d’énergie consommée en quantité d’émissions de GES. Ces facteurs tiennent compte des émissions liées à la combustion des produits énergétiques mais également de celles associées à leur fabrication (notamment le raffinage ou la production d’électricité).

 

Les facteurs d’émission sont beaucoup utilisés dans l’évaluation du bilan carbone d’une activité ou la fabrication d’un produit. Ils sont également utilisés pour évaluer par modélisation de certaines données d’un inventaire des émissions, par exemple pour les émissions liées aux chauffages domestiques d’un secteur d’habitation donné (estimés en grammes de SO2, de PM10, de CO, etc. par km2 et par jour).

Dans tous les cas, les facteurs d’émission doivent être déterminés par des études et mesures spécifiques ; par exemple, les émissions spécifiques de SO2, de NO2, de CO, de CO2etc., pour un moteur particulier et par kilomètre parcouru.

Ci-dessous ce que cela represente dans differents secteurs: (source notre-environnement.gouv)

Émissions de gaz à effet de serre associées à quelques aliments:

 

Facteurs d’émissions de gaz à effet de serre du transport de voyageurs:

 

Facteurs d’émissions de GES des consommations d’énergie dans le résidentiel – En grammes de CO2 par kwh consommés:

 

La Tonne équivalent CO2 est la réference du calcul de bilan de GES, il a fallut trouver un indicateur simple, connu et qui pouvait se mesurer.

Le bilan GES est construit sur une approche « cycle de vie ». Il intègre plusieurs phases liées à l’activité associée au facteur d’émissions. Par exemple, pour un kilomètre en voiture, le bilan GES comprend les émissions directes dues à la combustion de l’essence ou du gazole, mais aussi les émissions qui viennent de l’extraction et du raffinage du combustible, de son transport et sa distribution ainsi que celles liées à la fabrication de la voiture.

 

Source DATA LAB Chiffres clés du climat.

L’article 75 de la loi Grenelle II indique que toutes les personnes morales de droit privé de plus de 500 salariés en France métropolitaine et de 250 salariés dans les régions et départements d’outre-mer, ainsi que les personnes morales de droit public de plus de 250 salariés et les collectivités de plus de 50 000 habitants sont assujetties à l’obligation de réalisation d’un bilan d’émissions de gaz à effet de serre (BEGES).

Les bilans carbone sont disponible en ligne sur bilan GES

(Visited 1 times, 1 visits today)
Étiquettes : , , , Last modified: 30 septembre 2022